La musique adoucit aussi la conduite

20052011

La musique adoucit...

Si la musique adoucit les mœurs, quelle influence a-t-elle sur notre comportement en voiture ?

Grâce à une étude menée par les magasins d’accessoires britanniques Halfords auprés de ses clients pour mieux comprendre l’augmentation de la demande en autoradios numériques, une réponse a pu être apportée.

60 % des conducteurs se sentent influencés par la musique qu’ils écoutent. Certains morceaux comme le Prelude en do dièse de Rachmaninov (classique) ou Sabotage des Beastie Boys (rap) rendent les gens plus agressifs au volant, tandis que Yellow de Colplay (pop) ou encore les quatre saisons de Vivaldi (classique) les calment. 

Cependant ces premiers résultats « déclaratifs » ne suffisent pas. Halfords fait appel à un laboratoire pour mesurer la pression artérielle d’un panel de clients à l’écoute des différents morceaux. Sans surprise, l’étude scientifique confirme le premier sondage.

Mesdames et messieurs les conducteurs, vous savez désormais ce qu’il faut écouter pour rester zen dans les embouteillages et sur les routes.

Emmanuel Article d’Emmanuel




Les voitures inoubliables du cinéma

18052011

Voitures et cinéma 

A l’occasion le festival de Cannes, Antibrouillard dresse un panorama non exhaustif des relations entre cinéma et voitures.  Comme le cinéma, la voiture sert à voyager, à s’évader, à découvrir d’autres horizons. Qu’elle soit le sujet du film ou un simple « accessoire » au service du héros, la voiture est indissociable du monde cinématographique.

La première voiture « marquante » du cinéma français est la Citroën 2cv.

C’est la voiture de Bourvil dans le film « Le tracassin ou les plaisirs de la ville ». Une véritable réclame pour la » deuche » : legéreté, maniabilité… On remarque aussi que les embouteillages parisiens ne datent pas d’hier.

Image de prévisualisation YouTube

On la découvre aussi dans le film le « Corniaud ». Conduite encore une fois par Bourvil, elle se fait percuter par la Rolls Royce Silver Ghost de Louis de Funès et se disloque en rentrant dans un camion de déménagement en stationnement.

Image de prévisualisation YouTube

On la voit longuement dans « Les Félins » où la deuche partage un garage avec une Rolls-Royce.

Elle apparaît ensuite dans la série de films du gendarme de saint Tropez (Le gendarme de Saint Tropez, le gendarme à New York, le gendarme se marie, le gendarme en balade, le gendarme et les extra-terrestres, le gendarme et les gendarmettes). C’est la voiture de sœur Clotilde et elle conduit de façon… divine. C’est en effet miraculeux qu’elle n’ait pas d’accident !

Image de prévisualisation YouTube

Elle fait une brève apparition dans Apocalypse Now où elle explose après avoir été touchée par une roquette.

2cv Apocalypse now 2cv Apocalypse now

Richard Dreyfus dans « American Graffiti » en possède une et la bricole sur un parking de supermarché.

2cv - American Graffiti

  Même l’espion le plus connu de la planète l’a conduite. James Bond, dans « Rien que pour vos yeux » échappe à des poursuivants dans la célèbre 2cv jaune.

Image de prévisualisation YouTube

Elle sert à transporter les troupes dans « Scout toujours »

Image de prévisualisation YouTube

Elle transporte aussi le cadavre dans « Les diaboliques »

2cv les diaboliques - 2 2 cv - Les diaboliques -3

C’est l’automobile de Popaul, un assassin en série qui tue des femmes dans le film « Le boucher ».

2cv - Le boucher

La femme d’ »Alexandre le bienheureux » en possède une rouge d’où elle l’observe à la jumelle

2cv - Alexandre le bienheureux

C’est aussi la voiture du couple Demi Moore et W.Harrelson dans « Proposition indécente »

2cv - Proposition indécente

Plus récemment(2003) on l’a vue dans « Michel Vaillant »

2cv - Michel Vaillant

Nous allons encore la retrouver sur l’affiche de Cars 3, en compagnie d’une DS, qui sortira en salle en juin prochain.

Affiche Cars 3 

Pour les inconditionnels, les apparitions de la 2cv dans les films sont recensées sur cette page :

http://www.imcdb.org/vehicles.php?make=Citroen&model=2CV

Emmanuel Article d’Emmanuel




L’automobile en V.O. (pour voitures originales)

12052011

Ce que vous préférez chez vos héros, ce sont les voitures, à la fois formidables et totalement farfelues. Farfelues, certes, mais pas irréalisables pour quelques passionnés qui ont décidé de créer des versions « réelles » de modèles qui ne roulent habituellement qu’à la télévision.

labatmobiledebatman41133w460.jpg plusieursmodelesdevoituresissusdelaserielesfousduvolantdehannabarbera41138w460.jpg levandestortuesninja41135w460.jpg lepersonnagecamionoptimusprimedetransformers41139w460.jpg lavoituredufilmcarsdesstudiospixar41134w460.jpg

lavoituredescoobydoo41130w460.jpg lavoituredelaseriespeedracer41137w460.jpg lavoituredelafamillepierrafeu41131w460.jpg lavoiturededonaldduck41132w460.jpg lavoitureambulancedufilmghostbusters41136w460.jpg

A quand une version électrique (car il faut se mettre dans l’air du temps) de la voiture jaune et rouge de Oui-Oui, ou une voiture volante à la façon de M.A.S.K. ?

Et vous, quel modèle « télévisuel » auriez-vous aimé reproduire ?

Cindy Article de Cindy




La Deuche est immortelle, foi de passionnés !

10052011

 Citroën 2cv 1949

A sa sortie des usines Citroën, en juillet 1949, la 2CV répond à un strict cahier des charges, imposé par Pierre-Jules Boulanger, président de la marque aux chevrons à l’époque. C’est « une voiture pouvant transporter quatre personnes et 50 kg de pommes de terre, à la vitesse de 60 km/h, pour une consommation de 3 litres d’essence aux 100 km », au confort « irréprochable, car les paniers d’œufs transportés à l’arrière doivent arriver intacts ».

Loin de ne plaire que dans les campagnes, la 2CV connaît un succès fulgurant : en quarante ans, elle est fabriquée à 5 millions d’exemplaires, auxquels il faut ajouter près de 2 millions de Dyane et de Méhari, qui utilisent les mêmes pièces. En 1990, l’aventure semble se terminer et la dernière 2CV sort des usines Citroën au Portugal.

La Deuche est immortelle, foi de passionnés ! citroen2cv6charleston.vignette

Mais les passionnés n’ont pas dit leur dernier mot, parmi lesquels les frères Marquès, qui ont transformé le garage de leur père à Cassis, dans les Bouches-du-Rhône, en temple de la 2CV et de la Méhari. Rachetant peu à peu les outillages d’origine aux sous-traitants des usines Citroën, ils signent par ailleurs avec la marque un contrat d’exploitation qui leur permet de continuer à produire des pièces détachées neuves. La PME Méhari Club Cassis (MCC), forte de 50 salariés, en a même l’exclusivité mondiale ; depuis 2008, elle commercialise 60 % des pièces sous sa propre marque, 2CV MCC. Les éléments tels que la carrosserie sont sous-traités par d’autres usines, pour le plus grand bonheur des quelque 200 000 clients qui bichonnent leur Deuche sur tous les continents, aux Etats-Unis, au Canada, et même en Chine et au Japon. Près de 400 garages-relais en Europe et 8 franchisés dans le monde distribuent ces fameuses pièces détachées.

Citroën Mehari Citroën Dyane

Cerise sur le gâteau, une trentaine de 2CV refaites à neuf (et autant de Méhari) sortent chaque année des ateliers. « Nous ne sommes pas constructeur, mais nous pouvons refaire une voiture à 100 % si une autre a été détruite », à condition de fournir la carte grise et le numéro d’identification de l’ancien véhicule, explique Georges Marquès, l’un des gérants de MCC. Preuve en est que la 2CV est immortelle.

Alexandra Article d’Alexandra




Ce qu’il ne faut (fallait) pas faire au volant…en 1950 !

5052011

Couverture guide conseil 1950

 Un petit « guide-conseil  de l’automobiliste » publié dans les années 50 recommandait, entre autres, de : NE JAMAIS

  • mettre son coude à la portière
  • tirer la portière par la vitre
  • prendre le volant par les bras, mais par la couronne
  • débrayer dans les virages, ni regarder les pédales
  • brusquer aucun mouvement, sauf pour débrayer à fond
  • tirer le démarreur s’il y a déjà un appareil d’allumé
  • emballer le moteur surtout à froid
  • braquer la direction, le véhicule étant arrêté
  • mettre en marche arrière pendant que le véhicule avance encore et vice-versa
  • se porter sur la partie gauche de la route sans avoir pris les précautions nécessaires
  • faire de vitesse ; attendez plus tard
  • mieux vaut arriver tard que jamais
  • forcer sur le levier de vitesses
  • ne pas se rabattre trop près après un dépassement
  • et enfin…ne pas oublier de « fermer » le contact et ne pas descendre sans avoir regardé en arrière. 

Finalement, un comportement que l’on peut encore adopter aujourd’hui, même 60 ans plus tard non ? 

Conseils 1950

Et ce petit manuel de conclure :

  • vous ne devez prendre aucun défaut, vous ne pourriez plus vous en corriger !
  • ne jamais klaxonner intensément et en cramponnant un bras du volant, mais avec la main nettement dégagée
  • surveillez-vous bien, pas de nervosité

Marie-Dominique Article de Marie-Dominique







bobber de l'ours |
raptor350 |
Xavier |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LES LECHEURS DE TARMAC
| Scooter et moto 125
| Coupe de France Promosport ...