« Vieilles américaines », tous à Cuba !

12 10 2011

Drapeau Cuba

Depuis le 1er octobre, un nouveau marché vient de s’ouvrir pour l’industie automobile. En effet, les cubains peuvent désormais vendre et acheter des véhicules. Leur commerce avait été interdit depuis l’arrivée de Fidel Castro en  février 1959. Seuls celles enregistrées avant cette date pouvaient être vendues. C’est le frère d’ « el comandante », Raul Castro, qui, pour moderniser le pays, a introduit une part d’économie de marché. Il permet ainsi de relancer officiellement la vente d’automobiles à Cuba.

Vieilles américaines Vieille américaine 1

Les vieilles voitures américaines, toujours en circulation, qui avaient fait la réputation du pays , sont vouées à disparaître et/ou à être rachetés par des collectionneurs. Un énorme trafic se met en place avec des prix pouvant atteindre 80 000 dollars américains pour une « vieille américaine » en état de rouler.

Vieille américaine 3 Vieille américaine 2

Désormais, vous n’irez plus à Cuba pour ses langoustes, ni pour ses cigares, mais pour ses « vieilles… américaines ».

Emmanuel Article écrit par Emmanuel


Actions

Informations



Laisser un commentaire




bobber de l'ours |
raptor350 |
Xavier |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | LES LECHEURS DE TARMAC
| Scooter et moto 125
| Coupe de France Promosport ...